CODE DE DÉONTOLOGIE

Joris-iyane Sidibé s'engage sur l'honneur au respect du code de déontologie :

  • Exercer dans le respect total de l’intégrité physique et morale de la personne traitée.

  • Respecter une stricte confidentialité.

  • Toujours garantir une prestation optimale notamment en maintenant ses compétences au plus haut niveau à l’aide de cours, stages et formations complémentaires ainsi que de remises à niveau obligatoires, y compris après sa certification.

  • Mener des activités en excluant toute forme de prosélytisme confessionnel, politique ou sectaire. Dans le cas contraire, cela constituerait un motif de radiation.

Ma méthode n’est ni une pratique médicale, ni un massage, ni une idéologie mais une technique s’inscrivant prioritairement dans le domaine de la prévention et plus largement du « bien-être ». 

 

Par conséquent le professionnel Sian doit :

  • S’abstenir d’établir un quelconque diagnostic médical.

  • Ne pas interrompre ou modifier un traitement médical.

  • Ne pas prescrire ou conseiller des médicaments.

  • Diriger sans délai vers un médecin toute personne se plaignant ou présentant des symptômes anormaux et/ou des signes de malaise.

  • Avoir une conception pluridisciplinaire de sa pratique, ouverte vers les disciplines médicales et paramédicales.

 

Relation du praticien avec ses consultants

 

  • Le praticien s’engage à recevoir toute personne, sans discrimination.

  • Il a le droit de ne pas commencer un travail ou de l’interrompre pour des raisons professionnelles ou personnelles. Il propose éventuellement à son consultant de le réorienter vers un autre professionnel.

  • Il n’exerce ni influence, ni pouvoir qu’il soit moral, physique, mental, spirituel, financier ou sexuel.

  • Il informe ses consultants sur sa formation, notamment par l’affichage des certifications obtenues, ses compétences et sa manière de travailler.

  • Il veille à ne jamais juger, culpabiliser, ni blâmer les personnes qui le consultent.

  • Il parle de façon claire et précise afin d’assurer au consultant la meilleure compréhension possible.

  • Il est à l’écoute des difficultés de son consultant. Il met l’accent sur l’optimisation du potentiel de la personne.

  • Il respecte les réserves de son consultant quant à sa vie privée.

  • Il le laisse toujours libre de ses choix

  • Il est respectueux des confidences qu’il peut être amené à recevoir, en s’estimant lié par le secret professionnel.

  • Il laisse à son consultant le libre choix de poursuivre le travail entrepris ou d’y mettre un terme.